Finale du GP ISU (Marseille) : Hanyu et Medvedeva gardent leur bien

Le Japonais Yuzuru Hanyu et la Russe Evgenia Medvedeva se sont imposés malgré des programmes imparfaits. mpressionnant jeudi lors du programme court de la finale du Grand Prix à Marseille, Yuzuru Hanyu a été nettement moins impérial samedi soir lors du programme libre. Le champion olympique japonais est tombé sur un quadruple salchow et n’a pas réussi une combinaison de top niveau. Son avance lors du programme court (sept points d’avance sur le deuxième, Patrick Chan), lui a été bien utile. Car s’il a remporté sa troisième finale du Grand Prix consécutive (avec 293,90 pts), le Japonais n’a terminé que troisième du programme libre. Son camarade d’entraînement à Toronto, le double champion du monde Javier Fernandez a multiplié les chutes pour échouer à la quatrième place, comme le Canadien Patrick Chan, finalement cinquième. C’est la nouvelle génération qui a complété le podium : le Japonais Shoma Uno (troisième) et surtout l’Américain Nathan Chen, 17 ans, médaillé d’argent après un programme libre techniquement éblouissant (quatre quadruples, dont un quadruple lutz en combinaison avec un triple boucle piquée). Chez les femmes, Evgenia Medvedeva a moins tremblé pour conserver son titre, malgré une erreur sur le triple flip. La championne du monde (227,66 pts au total) a dominé la révélation japonaise Sakoto Miyahara (218,33) et sa compatriote Anna Pogorilaya (216,47).