Championnats du monde : Les Bleus si proches de l’exploit

Ce jeudi 11 mai, l’équipe de France s’est inclinée de justesse 3 buts à 2 face au Canada, 1ère nation mondiale, pour son quatrième match du Championnat du Monde 2017. Devant 14 510 spectateurs – record d’affluence du CM à l’AccorHotels Arena – les Bleus ont livré une très belle copie. En menant durant 18 minutes au score, les Français ont fait douter les doubles Champions du Monde en titre comme aucune autre sélection depuis le début de la compétition. Olivier Dame-Malka et Damien Fleury ont marqué les deux buts tricolores, tandis que Florian Hardy a réalisé 32 arrêts. C’est à la fois un motif d’espoir et de frustration : l’équipe de France n’a jamais été dominée ni distancée, jeudi dans une AccorHotels Arena à guichets fermés et bouillante, face à ses «cousins» du Canada. Mais elle a quand même fini par s’incliner (3-2). Cette deuxième défaite en quatre matches dans ce Mondial 2017 n’enterre pas les espoirs des Bleus, que ce soit pour se maintenir ou pour se qualifier pour les quarts de finale. Le duel le plus important arrive, dès ce vendredi, face à la Biélorussie (20h15). Une victoire assurerait déjà aux Tricolores de préserver leur place dans l’élite. «Il va falloir aller chercher de l’énergie pour demain (vendredi). On a plus de mal contre les nations qui sont à notre portée», déclarait au micro de Canal +, dès la fin du match, Pierre-Edouard Bellemare, désigné meilleur joueur (MVP) du match sans s’en satisfaire du tout.
Plus d’un quart d’heure d’extase
La soirée laissait à chaud des regrets chez les Bleus. Parce que, pendant un gros quart d’heure, les hommes de Dave Henderson ont mené au score face aux doubles tenants du titre. Un but de Damien Fleury, mis sur orbite par Stéphane Da Costa, lors d’une supériorité numérique au début du deuxième tiers-temps (2-1), a enflammé l’enceinte parisienne et boosté les Bleus. L’égalisation d’Olivier Dame-Malka en fin de premier tiers-temps (1-1) avait, déjà, électrisé un peu plus la soirée.  En plus de résister à la pression canadienne, les Tricolores parviennent même à se procurer des occasions. Mais c’est finalement le Canada qui va trouver la faille, à nouveau sur une supériorité numérique. Juste avant la fin du tiers, Claude Giroux trouve la lucarne d’Hardy et les Nord-Américains égalisent (39″11). Cruel scénario pour les Bleus qui n’ont pas ménagé leurs efforts et qui tenaient tête à leurs talentueux adversaires… À la reprise, le sort s’acharne encore contre l’équipe de France qui encaisse un but gag. Marc-Edouard Vlasic lance le palet contre la bande et le rebond est envoyé involontairement dans la cage par une crosse tricolore (3-2, 42’22). Dans les derniers instants, les Bleus bénéficient d’un autre powerplay (54″11), avant d’évoluer sans gardien durant les ultimes secondes (58″32). Rien n’y fait, la France s’incline 3-2 face au Canada, sans avoir démérité, loin de là. Malgré la défaite, les Bleus ont reçu à juste titre une très belle ovation du public de l’AccorHotels Arena. Quatre jours après la victoire historique décrochée contre la Finlande, les hommes de Dave Henderson sont passés proche d’un autre exploit face à la référence du hockey sur glace mondial. Avec cinq points, les Français sont 6èmes au classement, tandis que le Canada reste en tête, invaincu avec 12 unités. Pour continuer d’espérer aux quarts de finale, il faudra vaincre ce vendredi la Biélorussie.

France – Biélorussie c’est ce vendredi à 20h15, à suivre en direct sur Canal + Sport

source: www.hockeyfrance.com