Patinage/People : Agression de Nancy Kerrigan, le film…

L’ancienne patineuse américaine Tonya Harding a révélé qu’elle savait que quelque chose se tramait «un mois ou deux» avant l’agression de sa rivale Nancy Kerrigan, aux Championnats des Etats-Unis 1994. Avec la sortie de «I, Tonya» au cinéma, Tonya Harding, l’ancienne rivale de Nancy Kerrigan, a été invitée dans de nombreux médias. Le film retrace le parcours de Tonya Harding jusqu’à l’agression de Kerrigan aux Championnats des Etats-Unis 1994. Et alors qu’elle a toujours nié avoir été impliquée ou même au courant de cette agression, Harding a fini par – brièvement – modifier sa version. Son ex-mari, Jeff Gillooly, et son ami, Shawn Eckardt, avaient fomenté un complot pour blesser Nancy Kerrigan avant les Championnats qualificatifs pour les Jeux Olympiques 1994. Eckardt avait frappé la patineuse dans un genou avec une barre à mine, la privant de compétition. Elle avait toutefois gagné l’argent aux JO, pour lesquels elle avait été repêchée. Dans l’émission Good Morning America, diffusée sur ABC cette semaine, Harding a déclaré qu’elle avait eu des doutes quelques mois avant l’attaque, quand elle a surpris une conversation entre Gillooly et Eckardt. «J’ai entendu des choses, des gens parler», reconnaît-elle, avant de rapporter cette discussion : «Peut-être qu’on devrait éliminer quelqu’un pour être sûr qu’elle (Tonya Harding) soit dans l’équipe.» Ce à quoi l’ancienne patineuse de Portland se souvient avoir répondu : «Mais qu’est-ce que vous racontez ? Je peux patiner». Harding a toutefois continué à nier avoir été impliquée dans l’agression, contrairement à ce qu’avait déclaré Gillooly à l’époque. Et dans une émission de deux heures qui lui était consacrée jeudi soir sur ABC, Tonya Harding a cette fois expliqué que ce n’est qu’après les Championnats nationaux qu’elle avait su que les deux hommes étaient derrière cette attaque. «Cela m’est soudainement venu à l’esprit deux ou trois jours après notre retour», a-t-elle déclaré dans Vérité et mensonges : l’histoire de Tonya Harding. Photo : Tonya Harding, à gauche, avec Kristi Yamaguchi (au centre) et Nancy Kerrigan aux Mondiaux 1991.

Source: www.lequipe.fr