Patinage artistique/Trophée de France (Grenoble) : record d’entrée pour Papadakis et Cizeron

Les triples champions du monde ont réussi leur rentrée au Trophée de France, vendredi, en signant le meilleur score de la saison.Leur rentrée en Grand Prix était prévue il y a deux semaines au trophée NHK mais Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron avaient dû y renoncer car le dos du danseur était bloqué. Très attendus, les vice-champions olympiques ont signé une excellente performance sur le thème du tango. Les Français ont obtenu 84,13 pts, et se classent loin devant les Russes Sinitsina- Katsalapov (77,91). Ils mettent également à distance les mieux notés jusque-là, leurs camarades d’entraînement américains Madison Hubbel et Zachary Donohue (80,49 pts au Skate Canada). « Ce qui est cool pour nous, c’est que c’est le meilleur score des Grands Prix, retenait Guillaume Cizeron. On est très satisfaits d’autant qu’on a laissé beaucoup de points techniques sur la table. » Leur coach, Romain Haguenauer, précise : « Ils ont pris niveau 1 sur le premier tango (sur quatre niveaux possile), ils perdent 1,5 pt là-dessus. Il y a des points à aller chercher. Ce n’est que le début de ce qu’on veut. Ils sont au-dessus du lot malgré une première sortie très tardive. » C’est incontestable, en attendant leur programme libre de samedi. Et s’ils ne pourront pas, avec un seul Grand Prix, se qualifier pour la finale de Vancouver, il n’y a pas de raison que la tendance change.

Déception pour James-Ciprès

Vainqueurs de leur premier Grand Prix au Canada, Vanessa James et Morgan Ciprès arrivaient en favoris à Grenoble. Mais une erreur sur le saut individuel (seulement un double boucle-piquée) et une spirale de la mort de niveau 1 sur 4 possibles ont fait perdre de précieux points au couple. Avec 65,24 pts (contre 74,51 pts lors du Skate Canada), les médaillés de bronze mondiaux se sont fait doubler par les jeunes Russes Boikova-Kozlovskii (68,83 pts) et les Nord-Coréens Ryom Tae Ok-Kim Ju Sik (67,18 pts). « On n’a pas fait ce qu’on savait faire, a résumé Morgan Ciprès. On fait un mauvais programme ici, il vaut mieux le faire ici que sur un Championnat d’Europe ou du monde, ce n’est pas fini pour demain. » Les Français peuvent revenir à la faveur du programme libre samedi. Un podium leur garantirait une qualification pour leur première finale du Grand Prix.

Chen et Medvedeva troisièmes

Surprise chez les hommes : le champion du monde Nathan Chen n’est que troisième à l’issue du programme court (86,94 pts), juste devant son camarade d’entraînement français Romain Ponsart (84,77 pts). L’Américain, coupable d’une chute sur le quadruple flip, s’est fait doubler par le Russe Samarin (90,86 pts). C’est son compatriote Jason Brown qui mène après un programme court sans quadruple mais parfaitement exécuté (96,41 pts). Evgenia Medvedeva est-elle aussi troisième après le programme court. La championne du monde 2016 et 2017, qui a quitté la Russie pour aller s’entraîner au Canada avec Brian Orser, n’a réussi qu’une combinaison triple flip-double boucle piquée. « Je me sens plus vivante qu’au Skate Canada mais je suis quand même déçue », a réagi Medvedeva. Remontée de la septième place à la troisième lors du Skate Canada, la vice-championne olympique est cette fois, avec 67,55 pts, tout près des deux premières, les Japonaises Mihara (67,95 pts) et Kihira (67,64) et peut toujours croire à la finale du Grand Prix (6-8 décembre à Vancouver).

 Source : www.lequipe.fr