Hockey/Synerglace Ligue Magnus : la double surprise strasbourgeoise

Les 18 et 19ème journées de Synerglace Ligue Magnus ont eu lieu ce week-end du 24 novembre. Quatre équipes ont cumulé deux succès en trois jours, dont Strasbourg la lanterne rouge du championnat. Découvrez également les 6 étoiles du week-end ainsi que l’évolution du classement. Sur les 12 équipes de SLM, quatre ont réussi un week-end parfait : Amiens, Gap, Grenoble et Strasbourg ! Les Gothiques avaient pourtant un week-end particulièrement relevé en affrontant Lyon et Angers, mais ils ont parfaitement négocié ces deux rencontres, remportant même assez largement la première face à Lyon (5-1). Les Gothiques sont talonnés au classement par Gap, également deux fois vainqueurs ce week-end de Nice puis Mulhouse. Avec deux déplacements périlleux, à Rouen et à Bordeaux, le week-end s’annonçait également difficile pour les Brûleurs de Loups. À l’Île Lacroix, les Grenoblois ont profité de leur superbe entame de match (4-0 après 30 minutes de jeu) pour faire subir aux Rouennais leur première défaite de la saison en championnat. Ils confirment deux jours plus tard à Mériadeck en inscrivant six buts. Ces deux succès permettent aux Brûleurs de Loups de revenir à cinq points de la tête. À l’opposé du classement, Strasbourg rattrape son retard. L’Étoile Noire a, pour la première fois de la saison, réussi à enchaîner deux victoires de suite. Surtout, ce sont deux beaux succès que les Strasbourgeois ont décroché puisqu’ils ont battu Angers, troisième avant ce week-end, et Anglet, l’un de ses concurrents directs au maintien. Ils reviennent à un point de l’avant-dernier Mulhouse et à 8 du Top 8.

Les étoiles de la 18journée

1ère étoile : Philippe Halley (Amiens, vainqueur 5-1 contre Lyon)

L’attaquant canadien a une nouvelle fois brillé avec les Gothiques. Cette fois-ci, c’est Lyon qui fait les frais de la forme de Philippe Halley, auteur de quatre points vendredi soir. Il inscrit les trois premiers buts de son équipe et délivre une assistance à Tommy Giroux sur le but du 5-1.

2ème étoile : Norbert Abramov (Gap, vainqueur 3-2 contre Nice)

Si les Rapaces sont sortis vainqueurs de leur duel des airs face aux Aigles, ils le doivent à deux facteurs : leur efficacité en powerplay (trois buts inscrits en supériorité numérique vendredi) et Norbert Abramov. L’attaquant français égalise à 1-1 puis offre les trois points à son équipe en trompant Ervins Mustukovs à cinq minutes de la sirène (3-2).

3ème étoile : Richard Sabol (Chamonix, vainqueur 3-0 contre Anglet)

Le gardien des Pionniers a connu ce vendredi son deuxième clean sheet de la saison. Il réalise 21 arrêts et stoppe toutes les tentatives adverses.

Les étoiles de la 19journée

1ère étoile : Guillaume Leclerc (Grenoble, vainqueur 6-2 à Bordeaux)

L’attaquant des Bleus ouvre le bal face à Bordeaux en inscrivant le premier but de la rencontre après 12 minutes de jeu. Il assiste ensuite Sebastien Bisaillon pour reprendre l’avantage (2-1) avant de marquer lui même le but du 4-1 synonyme de doublé personnel. Il s’offre un quatrième point en assistant Sebastien Rohat dans le troisième tiers.

2ème étoile : Tommy Giroux (Amiens, vainqueur 4-3 à Angers)

Le 16ème point de la saison de Tommy Giroux restera comme l’un des plus importants. En effet, Il propulse le palet au fond des filets angevins à une minute de la sirène (3-2), permettant ainsi à son équipe de ravir à Angers les trois points et la troisième place. Il délivre également une assistance lors du but égalisateur de Philippe Halley (1-1).

3ème étoile : Roberts Jekimovs (Gap, vainqueur 6-1 contre Mulhouse)

L’impact qu’a eu Roberts Jekimovs dans le large succès gapençais ne peut être discuter. Alors que Gap ne menait que d’un but, son talent entre en scène et permet aux siens d’inscrire quatre buts en 10 minutes. Il propulse lui-même le palet au fond des filets adverses pour donner une avance plus confortable à son équipe (2-0, 28:34), avant d’offrir trois assistances en six minutes à Elvijs Biezais puis Maurin Bouvet. À 5-0 après 40 minutes de jeu, la victoire est acquise et l’attaquant letton peut repartir avec le sentiment du devoir accompli.

Au classement après la 19journée

Rouen lâche du lest mais conserve sa première place. Grenoble n’est plus qu’à 5 points de l’ex-invaincu.

Battu par deux fois, Bordeaux retrouve la zone rouge. Vainqueur à deux reprises, Strasbourg est désormais à huit points de Chamonix, huitième au classement.

RG / Equipe PTS MJ
1/ Rouen 51 19
2/ Grenoble 46 19
3/ Amiens (+1) 32 20
4/ Gap (+2) 29 18
5/ Angers (-2) 29 18
6/ Lyon (-1) 25 18
7/ Nice (+1) 23 19
8/ Chamonix (+1) 23 20
9/ Bordeaux (-2) 22 18
10/ Anglet 19 18
11/ Mulhouse 16 20
12/ Strasbourg 15 19

 

* Bordeaux a été sanctionné d’un retrait de 9 points. Conciliation du CNOSF du 24/08/2018 à retrouver en cliquant ici.

Les 8 premiers sont qualifiés en playoffs.

Les 4 derniers disputeront la Poule de Maintien.