Patinage artistique/Finale Grand Prix (Vancouver) : Victoire pour Vanessa James et Morgan Ciprès

Vanessa James et Morgan Ciprès ont remporté dimanche leur premier succès majeur en finale du Grand Prix grâce à un excellent programme libre. Ils seront favoris des prochains Championnats d’Europe et du monde.Vanessa James et Morgan Ciprès sont devenus dimanche à Vancouver (Canada) les premiers Français à remporter la finale du Grand Prix dans la catégorie couples, 18 ans après l’argent de Sarah Abitbol et Stéphane Bernadis. Le couple français, en quatrième position, patinait dans le premier groupe. Ce qui ne l’a pas empêché de réussir un programme libre quasiment parfait sur Wicked Games (3 sur 4 possible pour le triple twist et la spirale de la mort, une réception légèrement accrochée sur le triple salchow). James-Ciprès ont récolté une ovation du public canadien, et leur meilleur score de la saison, qui est aussi le meilleur score dans la catégorie depuis les changements de notation en début de saison : 148,37 pts, pour un total de 219,88 pts. Les Français ont ensuite attendu le passage des trois couples qui les précédaient au classement. Les doubles champions d’Europe en titre, Tarasova-Morozov, ont commis deux erreurs et obtenu un total de 214.20 pts. Ce qui les place finalement en troisième position, tandis que l’autre couple russe, Zabiiako-Enbert, deuxième avant le libre, a craqué et termine hors du podium (quatrièmes avec 201,07 pts). Ce sont les vainqueurs du court, les Chinois Peng Cheng-Jin Yang, qui ont été les plus proches (216,90 pts au total, mais à sept points des Français sur le libre).

« Gagner cette compétition est comme un rêve »

« On voulait se battre, montrer ce qu’on fait à l’entraînement tous les jours, a réagi Morgan Ciprès. C’était dur après le court, mais aujourd’hui Vanessa et moi on était à fond dedans. Ce n’était pas parfait mais c’était un très bon score. Gagner cette compétition est comme un rêve. » C’est la première grande victoire de James-Ciprès, cinquièmes aux JO et médaillés de bronze mondiaux la saison passée et qui participaient à Vancouver à leur première finale du Grand Prix. Les Français, qui n’avaient jamais battu les Russes Tarasova-Morozov, seront les favoris des Championnats d’Europe (à Minsk, 23-26 janvier) et des Championnats du monde (à Saitama, 20-24 mars) même si un retour des vice-champions olympiques Sui Wenjing-Han Cong, absents en ce début de saison, pourrait changer la donne.

source: www.lequipe.fr