Patinage artistique/World Team Trophy: Siao Him Fa, le protégé de Brian Joubert

À dix-sept ans, l’élève de Brian Joubert fait partie des meilleurs juniors mondiaux. Pour l’instant, c’est davantage son entraîneur qu’on reconnaît dans le « kiss and cry ». Personne n’a oublié Brian Joubert, champion du monde 2007 devenu entraîneur, qui a fondé son propre club à Poitiers. Mais son élève depuis 2017 commence à se faire un nom. À dix-sept ans, Adam Siao Him Fa s’est qualifié pour la finale du Grand Prix qui regroupe ce week-end à Vancouver les six meilleurs juniors du monde. Et incarne la promesse d’un avenir moins gris pour le patinage masculin français, loin du top 10 mondial depuis les retraites de Joubert en 2014 et Amodio en 2016. Il a fait ses débuts sur glace à Bordeaux, à quatre ans… aujourd’hui c’est sous l’œil avisé d’un certain Brian Joubert qu’il évolue dans un univers où la concurrence est exacerbée. Et autant dire qu’il fera parler de lui dans les prochains mois à l’occasion des World Team Trophy à Fukuoka, le patineura tenté (et réussi) pour la première fois un quadruple lutz (le saut le plus difficile sur le circuit, aucun patineur n’ayant réussi de quadruple axel en compétition), ce que n’avait jamais réussi un patineur français. Prometteur pour l’avenir, l’élève de Brian Joubert étant encore junior cette saison, même si une erreur sur la combinaison (double axel-triple boucle piquée) et des notes artistiques basses le placent finalement en onzième position (avec 72,56 pts).