Hockey/Mondial (Slovaquie) : Ascenseur émotionnel face au Danemark

Ce samedi 11 mai 2019, pour son entrée en lice au Mondial Elite à Kosice, l’équipe de France s’est inclinée 5-4 après la séance des tirs au but face au Danemark. Après avoir mené 1-0 puis 4-2, les Bleus de Philippe Bozon peuvent nourrir quelques regrets. Ils ont cependant prouvé leurs qualités offensives, avec quatre buteurs différents (C.Bertrand, O.Dame Malka, D.Fleury et V.Claireaux) et 50% de réussite en powerplay. Florian Hardy a de son côté enregistré 34 arrêts. Avant de retrouver les États-Unis demain, même lieu même heure, les Français prennent donc un point au classement.

Pour cette deuxième confrontation face au Danemark en Championnat du Monde Elite, la France débute mal en concédant un surnombre (2″28). Durant l’infériorité, la défense tricolore tient bon et Peter Valier permet même aux Bleus de se procurer une occasion dangereuse sur un contre éclair, servant idéalement Guillaume Leclerc devant le but mais ce dernier bute sur Sebastian Dahm. Les Danois maitrisent le jeu mais partent à la faute, avec une crosse haute sur Alexandre Texier (8″33). Un powerplay que les Français s’empressent de convertir par l’intermédiaire de Charles Bertrand ! Le #82 français inscrit son premier but en CM Elite sur un rebond engendré par un tir de Kévin Hecquefeuille (8″55, 0-1). En réussite, les joueurs de Philippe Bozon doivent s’employer pour éviter l’égalisation, à l’image du superbe retour défensif signé Peter Valier – très en vue pour sa première sélection à ce niveau – venu aider Olivier Dame Malka pour stopper un 2vs1 danois. La deuxième supériorité tricolore n’est ensuite pas convertie (17″16) et voit même Kévin Hecquefeuille contraint à la faute pour stopper une contre-attaque de Morten Madsen. On entre dans la dernière minute de jeu du T1, qui se révèlera fatale aux Bleues. Sur le 4vs4, Frederik Storm réalise d’abord un numéro de soliste au milieu de la défense tricolore et s’en va tromper Florian Hardy (19″06, 1-1). Puis, sur le powerplay scandinave, Markus Lauridsen profite que le gardien français soit voilé pour donner l’avantage aux siens (19″56, 2-1).

Sonnés au moment de rentrer au vestiaire, les coéquipiers de Damien Fleury vont revenir sur la glace avec de très bonnes intentions. Jordann Perret, Charles Bertrand et Alexandre Texier prennent tout à tour leur chance. La France est finalement récompensée sur une action incroyable d’Olivier Dame Malka. Placé au niveau de la zone rouge centrale, le défenseur envoie avec puissance le palet à la cage ras-de-glace… Et ce dernier file entre les jambières de Dahm ! 2-2 à 24″08, le scénario fou du match n’en est qu’à ses débuts. 27″31 : le Danemark obtient un tir de pénalité. Mikkel Boedker, le joueur des Senators d’Ottawa, s’élance alors mais Florian Hardy remporte ce duel ! Quelques instants plus tard, Frederik Storm effectue un nouveau numéro et voit son centre dévié par Kévin Hecquefeuille vers le but tricolore… Heureusement le palet échoue juste au-dessus de la cage. 32″21 : ce sont finalement les Bleus qui repassent en tête grâce à leur capitaine Damien Fleury, qui profite d’un rebond après un tir de Tim Bozon (2-3). Meilleur buteur français en CM Elite, Fleury inscrit son 20ème but dans la compétition. Les Tricolores enchaînent en marquant sur leur troisième supériorité du match par Valentin Claireaux, idéalement servi par Anthony Rech (33″55, 2-4). Trouvé en retrait par Sacha Treille suite à un bon travail de Charles Bertrand, Alexandre Texier est proche d’inscrire un cinquième but mais Sébastian Dahm répond présent. À l’instar de leur gardien, les Danois n’ont pas dit leur dernier mot et marquent le septième but de la partie, sur un lancer de Lars Eller, le joueur des Washington Capitals (35″29, 3-4).

Cruel dénouement aux tirs au but

Le troisième tiers démarre par une énorme occasion de Guillaume Leclerc. Le meilleur marqueur de Synerglace Ligue Magnus récupère le palet en zone défensive, file droit au but et voit sa tentative fuir de peu la lucarne ! Les Bleus parviennent ensuite à tuer une pénalité, avant de concéder l’égalisation de Jesper Jensen, auteur d’une déviation parfaite sur un service signé Nicklas Jensen (46″34, 4-4). Les dix dernières minutes sont insoutenables. Chaque équipe hérite d’un powerplay sans parvenir à le convertir. Côté Français, Damien Fleury – idéalement trouvé par Tim Bozon – ne réussit pas à cadrer et Anthony Rech trouve le poteau de la cage danoise. Les Scandinaves sont mis en échec par les arrêts de Florian Hardy… et même celui de Thomas Thiry, qui place sa crosse au meilleur endroit possible pour empêcher le palet de trouver le fond des filets. Après une belle bataille, Français et Danois récoltent donc un point chacun et se dirigent vers la prolongation.

Les 5 minutes à 3vs3 ne donnent rien, malgré les opportunités crées par Damien Fleury, Florian Chakiachvili et Kévin Hecquefeuille. La victoire se joue donc aux tirs au but. Et la séance tourne alors à l’avantage des Danois, dont trois joueurs transforment leur tentative (Eller, Boedker et Storm) contre deux pour le camp français (Rech et Treille). Dominés au nombre de tirs cadrés (39 à 28) mais affichant une superbe réussite en powerplay (2 sur 4), les Bleus peuvent être déçus du scénario du match, eux qui ont mené deux fois au score. Sur le plan individuel, Valentin Claireaux est élu meilleur joueur français du match (1 but et 1 assist). Après cette entrée en matière spectaculaire, les joueurs de Philippe Bozon enchaineront demain contre les États-Unis, battus vendredi 4-1 par la Slovaquie.

Calendrier/Résultats de l’équipe de France

Groupe A (Košice)

  • Samedi 11 mai : Danemark 5-4 France (2-1 ; 1-3 ; 1-0 ; 0-0 ; 1-0)
  • Dimanche 12 mai :États-Unis – France (12h15 en direct sur le site de la chaine L’Équipe)
  • Mardi 14 mai : Allemagne – France(20h15 en direct sur la chaine L’Équipe)
  • Jeudi 16 mai :Canada – France (16h15 en direct sur le site de la chaine L’Équipe)
  • Vendredi 17 mai :France – Slovaquie (17h15 en direct sur le site de la chaine L’Équipe)
  • Dimanche 19 mai :France – Finlande (20h15 en direct sur la chaine L’Équipe)
  • Lundi 20 mai :France – Grande-Bretagne (16h15 en direct sur le site de la chaine L’Équipe)

Composition de l’équipe de France

Gardiens : Henri-Corentin BUYSSE #35 (Amiens), Florian HARDY #49 (Angers), Sebastian YLONEN #37 (Anglet)

Défenseurs : Florian CHAKIACHVILI #62 (Rouen), Pierre CRINON #38 (Gap), Olivier DAME MALKA #44 (Nice), Hugo GALLET #8 (Bordeaux), Kévin HECQUEFEUILLE #84 (Mulhouse), Jonathan JANIL #3 (Bordeaux), Antonin MANAVIAN #4 (Grenoble), Thomas THIRY #74 (EV Zug, SUI)

Attaquants : Eliot BERTHON #20 (Genève, SUI), Charles BERTRAND #82 (Fribourg, SUI), Timothé BOZON #94 (Genève, SUI), Valentin CLAIREAUX #12 (Vaasa Sport, FIN), Teddy DA COSTA #80 (Grenoble), Cédric DI DIO BALSAMO #61 (Lyon), Damien FLEURY #9 (Grenoble), Anthony GUTTIG #71 (Rouen), Guillaume LECLERC #22 (Grenoble), Jordann PERRET #72 (Pardubice, CZE) Anthony RECH #81 (Schwenninger, GER), Nicolas RITZ #25 (Rouen), Alexandre TEXIER #63(Columbus Blue Jackets, USA), Sacha TREILLE #77 (Grenoble), Peter VALIER #13 (Bordeaux)

Diffusion TV/Web: Suivez en direct tous les matches des Bleus au Mondial Elite 2019 sur les supports de la chaine L’Équipe (télévision ou site internet). Cliquez sur le visuel pour accéder au player vidéo de la chaine TV et du site internet.