Hockey/Synerglace ligue Magnus : Les Scorpions de Mulhouse confirmés, pas Lyon

Le feuilleton de l’été pour les Scorpions de Mulhouse a connu une fin plutôt heureuse, ce lundi en début de soirée. Le club a appris qu’il était, enfin, validé en Ligue Magnus. D’abord non validés en juillet en raison d’un bilan comptable présenté trop tardivement, les Scorpions avaient interjeté appel de cette décision. L’audience s’est déroulée à Cergy jeudi dernier en présence du président de la SAS des Scorpions, Mark Swenson. La commission d’appel a rendu son verdict ce lundi soir et décidé de valider les Scorpions en Ligue Magnus. Mais cette validation est conditionnée à l’adoption de mesures d’encadrement par la CNSCG (Commission Nationale de Suivi et de Contrôle de Gestion) et au placement du club sous surveillance afin d’assurer son suivi financier tout au long de la saison 2019/2020. Le club mulhousien est également sanctionné d’une amende financière de 1900 € ferme pour retard dans l’envoi de son dossier financier complet.

Lyon recalé

En revanche c’est la douche froide pour Lyon. Après avoir entendu Sébastien Berthet, président de la SARL LHC Les Lions, la Commission d’appel a décidé de confirmer la non-validation du club de Lyon pour le championnat 2019/2020 de Synerglace Ligue Magnus. Il appartient désormais au Bureau directeur fédéral de déterminer la division au sein de laquelle le club sera amené à évoluer, au regard notamment des places disponibles au sein de chacune des divisions inférieures. Le club de Lyon est également sanctionné d’une amende financière de 28 300€ ferme et 5 000€ avec sursis pour retard dans l’envoi de son dossier financier complet à la CNSCG (3 300€ ferme), non-présentation de documents demandés par la CNSCG (15 000€ ferme) et non-comptabilisation d’opération ou comptabilisation non-conforme altérant les documents transmis (10 000€ ferme et 5 000€ avec sursis).

Clermont-Ferrand validé en Division 1

A noter qu’en Division 1, la Commission fédérale d’appel (CFA) de la FFHG s’est également réunie ce jeudi 1er août 2019 afin d’examiner les appels formés par le club de Clermont-Ferrand contre les décisions de la Commission nationale de suivi et de contrôle de gestion (CNSCG) de ne pas le valider en Division 1. Après avoir entendu Thierry Grossetete, président du HC Clermont Auvergne, la Commission d’appel a décidé de valider la participation du club de Clermont-Ferrand au championnat 2019/2020 de Division 1. Cette validation est conditionnée à l’adoption de mesures d’encadrement par la CNSCG et au placement du club sous surveillance afin d’assurer son suivi financier tout au long de la saison 2019/2020. Le club est également sanctionné d’une amende financière de 1 900 € ferme et 1 900€ avec sursis pour retard dans l’envoi de son dossier financier complet à la CNSCG.