Hockey/Synerglace Ligue Magnus (J27 & J28, bilan) : le beau coup des Scorpions

Retour sur les 27 et 28ème journées de Synerglace Ligue Magnus avec le fait marquant du week-end, les 6 étoiles individuelles, l’évolution du classement et les Top Scorer Synerglace de chaque équipe. Mulhouse, porté par son gardien Quentin Papillon, a désormais 13 points d’avance sur la 9ème place non-qualificative pour les playoffs.

Mulhouse s’éloigne de la zone rouge !

Huit points séparaient Mulhouse de la zone rouge avant ce week-end. Il y en a désormais 13 ! Vendredi, les Scorpions ont facilement disposé des Diables Rouges (8-2) en remportant les trois tiers. Dimanche, c’était Rouen qui se dressait face aux Mulhousiens. Porté par un superbe Quentin Papillon auteur de 48 arrêts et par Hubert Genest, buteur en prolongation, Mulhouse a obtenu un succès de prestige devant son public. En plus d’une avance confortable sur la zone rouge, ils ont également profité des deux défaites d’Anglet, septième, pour distancer l’Hormadi de sept points désormais.

Les étoiles de la 27e journée

1ère étoile : Lukas Horak (Grenoble, vainqueur 3-0 de Nice)

Ce n’est pas souvent que Grenoble est dominé au nombre de tir. Quand c’est le cas, les BDL peuvent compter sur leur gardien tchèque. Face aux Aigles, Lukas Horak a stoppé 37 tentatives, son 2ème total le plus élevé de la saison !

2ème étoile : Tommy Besinger (Mulhouse, vainqueur 8-2 de Briançon)

Grâce à sa performance de vendredi soir, Tommy Besinger est désormais le meilleur buteur des Scorpions. Il ouvre d’abord le score avant d’inscrire deux nouveaux buts dans le deuxième tiers. Son premier triplé de la saison.

3ème étoile : Loik Poudrier (Bordeaux, vainqueur 4-2 de Gap)

Il profite de deux powerplays pour inscrire l’un des doublés bordelais de la soirée face aux Rapaces. Il met son équipe sur la voie du succès en ouvrant le score avant de marquer le 3-0 d’un tir en lucarne.

Les étoiles de la 28e journée

1ère étoile : Quentin Papillon (Mulhouse, vainqueur 4-3 de Rouen)

Décidemment, Quentin Papillon aime rencontrer son ancienne équipe ! Après ses 39 arrêts du 11 décembre dernier, il en a cette fois-ci réalisé 48 ! C’est son total le plus élevé cette saison.

2ème étoile : Rudy Matima (Amiens, vainqueur 6-1 de Bordeaux)

Présent en Hongrie avec les Bleus pendant la trêve, comme Quentin Papillon, Rudy Matima a lui aussi brillé dimanche en étant décisif sur 50% des buts de son équipe. C’est lui qui creuse l’écart en inscrivant les 3 et 4ème but de son équipe. Il délivre ensuite une assistance à Romain Bault en fin de deuxième tiers.

3ème étoile : Sébastien Delemps (Briançon, vainqueur 5-4 de Nice)

En marquant la dernière tentative de la séance de tir au but, il offre la deuxième victoire de la saison aux Diables Rouges. Avant cela, il est également buteur sur le 4-2 à la 54ème minute, où il profite d’une passe en retrait de Felix Chamberland pour croiser son tir dans le petit filet de Rok Stojanovic.

Top scorer synerglace

Un seul changement chez les porteurs des casques de Top Scorer Synerglace : à Nice, où Norbert Abramov a remplacé Mickael Aviani grâce à deux points face à Briançon. Tous les porteurs ont scoré ce week-end.

Auteur de 4 points, Tommy Giroux conserve son statut de meilleur marqueur de la ligue. Il devance Danick Bouchard, l’angevin meilleur buteur du championnat, et le Grenoblois Joel Champagne, tous deux à 39 points.

9ème meilleur pointeur, Patrick Coulombe est en revanche le meilleur assistant avec 27 unités. Face à Chamonix, il a délivré deux nouvelles assistances.

Découvrez ici les 11 joueurs qui détiennent actuellement les casques de Top Scorer Synerglace, qui mettent à l’honneur le meilleur marqueur de chaque club.