Bobsleigh/Coupe du monde (La Plagne, vidéo) : déception pour Heinrich et Hauterville en bob à 2

La Coupe du monde de La Plagne, seule étape française de cette dernière, a vu la victoire samedi (11/01/20) des Allemands Francesco Friedrich et Alexander Schueller. À 91 centièmes derrière (après les deux manches), au neuvième rang, on retrouve l’équipage tricolore avec le pilote Romain Heinrich et son pousseur Dorian Hauterville. Heureux d’avoir livré une belle bataille à domicile mais un peu déçu du résultat brut.

Romain, quel sentiment après cette 9e place sur la piste olympique de La Plagne ?

« On a signé nos records personnels au niveau des chronos mais on espérait faire mieux au classement final. J’étais un peu crispé en pilotage lors de la 1re manche, et j’ai lâché deux centièmes par-ci trois autres par-là et cela mis bout à bout ça coûte un peu cher ! En deuxième manche, c’était mieux. Mais je pense que l’on n’a pas la meilleure glisse possible en ce moment. Cela fait quelques courses que ça se produit on doit trouver d’où cela vient. Sur notre piste maison, on doit avoir une meilleure vitesse que ça. La barre des six secondes résiste encore à la poussée (6’’01, 8e en M1).»

Dimanche, place au bob à 4, avec de légitimes ambitions…

« On a de bonnes chances, il y a moins d’inconnu sur le matériel et on a réalisé de bons entraînements. A nous de tirer le maximum. Il y a une belle ambiance, ça fait plaisir et très chaud au cœur. Il y a toujours du positif à tirer de ce type de courses. Il faut que l’on retrouve, notamment en Bob à II, la glisse magique l’on avait l’année dernière. A quatre, on va prendre des trajectoires bien différentes, notamment sur les grandes courbes avec le phénomène de vague. On va laisser un peu plus vivre le bob, c’est vachement agréable. A moi d’adapter mon pilotage. L’équipage avec Dorian, Alain et Jérémie va être surmotivé, on va péter la barre des six secondes donc je suis confiant.»

La 11e place en bob à quatre

Le quatuor français composé du pilote Romain Heinrich et des pousseurs Alan Alais, Dorian Hauterville et Jérémie Boutherin, a pris la 11e place de l’épreuve de cette Coupe du monde de bob à quatre de La Plagne ce dimanche (à 1’’21 des vainqueurs). Sur le papier, à l’image du bob à deux (9e), la frustration prédomine mais au regard des temps et des progrès affichés –une seconde de gagner avec un chrono de 58’’50 (5’’95 comme temps de base à la poussée)-, les Bleus n’ont pas à rougir. Ils ont fait le job devant leur public avant de filer à Igls (Autriche) pour la suite de la saison. Devant, sans surprise, l’Allemagne a raflé la mise avec le succès pour Francesco Friedrich, aidé par le trio Candy Bauer, Alexander Schueller, Thorsten Margis. Friedrich, déjà lauréat en duo avec Schueller samedi, double la mise, avec une poussée encore phénoménale (5’’74 et 5’’73). Un second bob germanique piloté par Johannes Lochner, termine en dauphin devant la Lettonie d’Oskars Kibermanis (2e samedi).

«Nous avons réalisé deux bonnes manches, avec une belle glisse et une deuxième poussée solide (5’’95). Mais comme attendu le niveau est très relevé. Nous terminons 11e, en-deçà des objectifs initiaux mais dans la réalisation nous sommes bien. Mon record à La Plagne, c’était 59’’50, là nous signons un 58’’50. Une seconde mieux en bob, c’est une grosse progression. Les conditions météo le permettent. Nous avons réussi à mettre les deux Coréens derrière. Nous progressons même si ça ne se voit pas encore dans les feuilles de classement. C’était super d’avoir cette Coupe du monde à la maison. J’espère que nous aurons l’occasion de revenir à La Plagne en Coupe du monde avant les prochains JO (Pékin-2022).»

Propos recueillis par Gauthier CASTALDI (Dauphiné Libéré)

Le classement: 1. Friedrich-Schueller (ALL) ; 2. Kibermanis-Mikins (LET) ; 3. Vogt-Michel (SUI) ; 4. Hall-Cackett (GBR) ; 5. Oelsner-Schneider (ALL)… 9. Heinrich-Hauterville (FRA).