Hockey/Synerglace Ligue magnus (quarts) : Saison terminée pour les Scorpions, Amiens en demi-finale !

Le bureau directeur de la Fédération française de hockey sur glace a décidé samedi de stopper la série des quarts de finale de la Ligue Magnus entre les Scorpions Mulhouse et Amiens et de donner la victoire à Amiens (3-2). Une décision inique et scandaleuse.

La saison est terminée pour les Scorpions ! Alors qu’ils devaient recevoir ce vendredi soir Amiens pour le match 6 de la série des quarts de finale, les Mulhousiens ont été obligés de reporter le match en raison de l’épidémie de coronavirus qui règne sur le Haut-Rhin. Cet après-midi, le bureau directeur de la Fédération française de hockey sur glace s’est réuni pour statuer sur cette série. Et devant la difficulté d’organiser ce match 6, voire le 7 à Amiens, il a simplement décidé de la stopper et de donner la victoire à Amiens ! Une décision incroyable et scandaleuse, qui va certainement faire réagir vigoureusement le club mulhousien dans les prochaines heures.

Voici in extenso le communiqué de la Fédération:

“Le match 6 du quart de finale de Synerglace Ligue Magnus opposant Mulhouse à Amiens, prévu le vendredi 6 mars 2020, ayant été annulé en raison de l’urgence sanitaire dans laquelle se trouve la région Grand-Est, le Bureau Directeur de la FFHG s’est réuni ce jour pour statuer sur les conséquences à en tirer sur les suites de la compétition. Avant ce match 6, le club d’Amiens menait la série par 3 victoires à 2. Le Bureau Directeur, après avoir entendu les représentants de Mulhouse et d’Amiens, et recueilli l’avis des autres clubs de Synerglace Ligue Magnus encore en lice, a constaté avec regret qu’il était impossible de poursuivre la série en cours, et ce bien que toutes les solutions de repli aient été envisagées.

Malgré la bonne volonté des deux clubs et la persévérance des organes compétents de la FFHG, le Bureau Directeur a dû tirer les conséquences notamment de l’impossibilité pour le club de Mulhouse de recevoir des rencontres dans sa patinoire, du refus de la préfecture de la Somme d’autoriser le déplacement de l’équipe de Mulhouse à Amiens. Le Bureau a constaté l’impossibilité matérielle de résoudre cette situation exceptionnelle et urgente autrement que par un gel des scores acquis en l’état de la série.  Le Bureau directeur de la FFHG regrette que l’équipe de Mulhouse soit ainsi empêchée de continuer de défendre ses chances sur la glace malgré une saison sportive brillante au cours de laquelle elle s’est illustrée à de nombreuses reprises, notamment en allant gagner les deux premières rencontres de la série sur la patinoire des Gothiques. Cette décision lui est cependant apparue la mieux à même de garantir à la fois le bon déroulement de la compétition dans laquelle d’autres clubs sont engagés, et le respect d’un résultat sportif acquis à l’issue d’un affrontement loyal entre les équipes d’Amiens et de Mulhouse, à l’issue de 5 matchs dont ni le déroulement ni le score final ne sont sujets à la moindre contestation. 
Les demi-finales commenceront ce mardi 10 mars et opposeront Grenoble à Amiens et Rouen à Angers.”