Hockey/Synerglace Ligue Magnus : écarté à cause du coronavirus, Mulhouse a été requalifié pour les quarts

Les Scorpions de Mulhouse, qui avaient été écartés des quarts de finale à cause de l’épidémie de coronavirus, pourront finalement défendre leurs chances contre Amiens mardi à Cergy-Pontoise.

Après intervention du ministère des Sports, les Scorpions de Mulhouse vont finalement pouvoir défendre leurs chances en quarts de finale de Ligue Magnus contre Amiens. Mulhouse, mené 2 à 3 dans la série (au meilleur des sept matches), retrouvera Amiens pour le match 6 mardi à huis clos à l’Aren’Ice, la patinoire de la Fédération française (FFHG), à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), la préfecture du Val-d’Oise ayant donné son accord, ainsi que les Gothiques d’Amiens, alors qu’ils avaient été qualifiés sur le tapis vert pour les demi-finales. Si le match 7 est nécessaire, il aura lieu le lendemain au même endroit. En conséquence, la demi-finale qui opposera le vainqueur à Grenoble, ne commencera que vendredi, alors que celle de Rouen-Angers débutera bien mardi, comme initialement prévu.

Vendredi, les Scorpions devaient recevoir Amiens pour le match 6, mais il ne pouvait avoir lieu, le préfet du Haut-Rhin interdisant les rassemblements de plus de cinquante personnes en raison de l’urgence sanitaire due à l’épidémie du coronavirus. La FFHG songeait alors à faire jouer le match à Amiens, ainsi que l’éventuel match 7, mais la Préfecture de la Somme refusait la venue de Mulhouse. Samedi, la FFHG décidait de qualifier Amiens pour la demi-finale, mais Mulhouse protestait.

À la suite de la décision prise dimanche du Ministère de la Santé d’interdire les rassemblements de plus de mille personnes, une réunion est prévue lundi matin avec les clubs restant en lice dans les play-offs pour faire le point sur leurs contraintes réglementaires et économiques. À ce stade, « tout est sur la table », explique Eric Ropert, directeur général de la FFHG. Ce qui pourrait aller jusqu’à l’annulation pure et simple des play-offs.

« On a tous envie que le Championnat aille au bout, reprend le dirigeant fédéral. Il y a aussi des réalités économiques et les engagements pris vis-à-vis des partenaires ou des abonnés. » Le report des matches serait très compliqué en raison de la proximité du Championnat du monde de Division 1A (2e niveau) de l’équipe de France, du 27 avril au 3 mai en Slovénie… si ce dernier a effectivement lieu, car la Fédération internationale (IIHF) a déjà successivement annulé plusieurs Mondiaux jeunes et le Mondial féminin.