Hockey/Covid : Grenoble reporte ses matches à domicile de Ligue Magnus jusqu’à la fin du couvre-feu

La Préfecture de l’Isère exigeant que Grenoble dispute ses matches à domicile à huis clos jusqu’à la fin du couvre-feu, le vainqueur de la Ligue Magnus 2019 a décidé de les reporter.
https://twitter.com/bruleursdeloups/status/1319544874442629120?ref_src=twsrc%5Etfw

Les Brûleurs de Loups de Grenoble, derniers vainqueurs en titre de la Ligue Magnus (en 2019, le titre n’ayant pas été attribué en 2020, faute d’avoir pu faire disputer les play-offs jusqu’au bout à cause du confinement), ont décidé de reporter tous leurs matches à domicile jusqu’à la fin du couvre-feu le 1er décembre. En effet, la préfecture de l’Isère exige qu’ils n’accueillent aucun spectateur.

« Malgré les investissements importants du club pour assurer un protocole sanitaire strict, commente le club dans un communiqué, la préfecture de l’Isère a imposé le huis clos pour l’organisation des matchs des Brûleurs de Loups à la patinoire Polesud jusqu’à la fin du couvre-feu. Cette décision est surprenante, sachant que certains clubs, du même type que les BDL, dans les zones couvre-feu, peuvent accueillir du public et des partenaires, aucune discussion n’a pu être possible avec la préfecture pour tenter de trouver une solution. […] Le club avait tout mis en place pour assurer la sécurité des spectateurs. Avec la certification AFNOR ”Mesures sanitaires Covid-19”, les BDL proposaient un protocole sanitaire strict et reconnu, c’est d’ailleurs le seul club professionnel à avoir effectué cette démarche. Le fait de jouer à huis clos n’est pas envisageable pour la survie économique de notre club. Les prochains matches des BDL à domicile sont donc reportés, nous attendrons que la situation sanitaire s’améliore. Le club a lancé une pétition pour pouvoir accueillir notre public dans la limite de mille personnes. »

Avec quatre millions d’euros, les Brûleurs de Loups disposent du plus important budget de Ligue Magnus. Jeudi, la FFHG a décidé de suspendre la Coupe de France (la finale du 31 janvier est donc reportée), mais de permettre aux matches de Ligue Magnus, qui peuvent se disputer, de l’être, avec éventuellement l’inversion du lieu de la rencontre.