Bobsleigh/Championnats d’Europe : Romain Heinrich se refait en bob à 4

Le pilote alsacien Romain Heinrich a égalé son meilleur résultat en Coupe du monde de bob à 4 ce dimanche, terminant 8e  de l’étape de Winterberg (Allemagne) et 7e  des championnats d’Europe, dont le rendez-vous servait également de support. Rassurant et motivant.

C’est l’une des caractéristiques principales du compétiteur : repartir de plus belle au combat après une contre-performance. Celle de samedi n’était pourtant pas la plus infamante pour Romain Heinrich : classé 11e des championnats d’Europe de bob à 2 avec Lionel Lefebvre, le pilote alsacien était certes passé à côté de son objectif de top 8 , mais il ne lui avait manqué que 11 centièmes et, surtout, il était privé de son acolyte habituel, Dorian Hauterville, toujours convalescent.

Ce dimanche à Winterberg, le Kaysersbergeois, accompagné cette fois de d’Alan Alais et Steven Borges Mendonaca (en plus de Lionel Lefebvre), a fait mieux que se relever en bob à 4 : 8e  de l’épreuve de Coupe du monde , dont l’étape allemande servait également de support ce week-end, l’Alsacien a terminé 7e  de l’Euro, ce qui n’est de loin pas anodin à ce niveau de compétition.

« Après le bob à 2, où on ne pouvait pas espérer beaucoup mieux avec une telle poussée, j’étais bien revanchard et on est évidemment super content de ce résultat », sourit Heinrich. « À part l’absence des Lettons pour cause de Covid, on a évolué dans des conditions normales. On bat notre record à la poussée et en fond de piste. La 6e  place était trop loin (35 centièmes), mais derrière, on était six ou sept équipages à se tenir dans un mouchoir de poche après la première descente (Ndlr : les Bleus étaient alors 10es ). Toute l’équipe a su se mobiliser, c’était une belle bagarre et on l’a remportée. Notre travail a payé, tout simplement. Et ça, ça fait du bien parce que ce n’est pas forcément arrivé souvent cette saison. »

Un premier pas important vers les Jeux Olympiques

Le soulagement est d’autant plus sincère qu’il est teinté d’un poil de fierté : carrières de pilote et de pousseur confondues, Romain Heinrich égale là son meilleur résultat en Coupe du monde de bob à 4 (8e , donc, le 24 février 2019 à Calgary, au Canada). Une performance qui permettra à son camarade Steven Borges Mendonaca d’entrer sur listes ministérielles, « détail administratif important dans notre projet de bob à 4 ». Mieux encore, un top 8 dans les deux ans précédant les JO correspond à un critère de sélection olympique pour Pékin-2022 aux yeux du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et de la Fédération française des sports de glace.

À confirmer, bien sûr, si possible cette saison encore. Et pourquoi pas dès le week-end prochain, sur la piste mythique de Saint-Moritz (Suisse), où la Coupe du monde a fixé son prochain rendez-vous ?

Coupe du monde à Winterberg – Les résultats

Euro de bob à 4 (dimanche): 1. Friedrich/Schueller/Margis/Bauer (All) 1’48’’13 ; 2. Maier/Sammer/Huber/Stepan (Aut) 1’48’’89 ; 3. Gaitiukevich/Mordasov/Samitov/Malykh (Rus) 1’49’’08… ; 4. Lochner/Rasp/Weber/Bauer (All) 1’49’’34 ; 5. Hafer/Korona/Wobeto/Hammers (All) 1’49’’36 ; 6. Stulnev/Gryaznov/Kondratenko/Koshelev (Rus) 1’49’’45 ; 7. HEINRICH/Borges Mendonaca/Alais/Lefebvre 1’49’’80 (8es en Coupe du monde)…

Euro de bob à 2 (samedi): 1. Friedrich/Margis (All) 1’50’’08 ; 2. Lochner/Franke (All) 1’50’’75 ; 3. Maier/Sammer (Aut) 1’50’’93… ; 11. HEINRICH/Lefebvre 1’51’’78 (12es en Coupe du monde).

Source: L’Alsace, Fabien Rouschop