Patinage artistique/Championnat de France : Quatrième titre de champion pour Kevin Aymoz

Kevin Aymoz a remporté samedi à Vaujany son quatrième de titre de champion de France. Sont aussi sacrés Léa Serna, Cléo Hamon-Denys Strekalin et Adelina Galyavieva-Louis Thauron. 

Kevin Aymoz (23 ans) a gagné samedi à Vaujany son quatrième titre de champion de France (après 2017, 2019 et 2020). Le médaillé de bronze de la finale du Grand Prix 2019, blessé aux adducteurs il y a quinze jours, avait allégé son contenu technique (un seul quadruple boucle-piquée inaugural) mais il a fait une nouvelle démonstration artistique. « Ça fait plaisir, les deux dernières semaines ont été dures avec ma blessure aux adducteurs, a-t-il réagi. J’étais venu avec l’objectif de me battre. Il y a eu beaucoup de hauts et de bas cette saison avec les annulations. »

Adam Siao Him Fa (244,15 pts au total) a offert une belle résistance. L’élève de Laurent Depouilly a tenté trois quads (deux boucles-piquée dont un chuté, un salchow) et patiné avec fougue. Romain Ponsart complète le podium avec 209,07 pts. Léa Serna a remporté son premier titre national, qui est aussi le premier en tant qu’entraîneur de son coach Brian Joubert. La patineuse de Poitiers a devancé Maia Mazzara (170,06 pts contre 163,77).

En danse, en l’absence des quadruples champions du monde Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, Adelina Galyavieva et Louis Thauron ont remporté leur premier titre national. Avec un total de 194,28 pts, ils devancent Evgenia Lopareva et Geoffrey Brissaud (189,54 pts). Cléo Hamon et Denys Strekalin ont conservé leur titre national dans la catégorie couples, devançant nettement avec 172,55 pts leurs camarades d’entraînement à Bercy Coline Keriven et Noël Antoine Pierre (149,72 pts).

Deux compétitions internationales sont encore programmées à Tallinn (Estonie) et La Haye (Pays-Bas), respectivement dans deux et trois semaines, avant que soit dévoilée la sélection pour les Championnats du monde de Stockholm, pour l’instant maintenus à Stockholm du 24 au 27 mars.

Source : L’Equipe, Clémentine Blondet