Hockey/NHL : Le gardien des Blue Jackets Matiss Kivlenieks est décédé

Le portier de 24 ans a perdu la vie à la suite d’un accident. Une triste nouvelle a frappé l’organisation des Blue Jackets de Columbus, lundi, alors que le gardien Matiss Kivlenieks est décédé à l’âge de 24 ans. L’organisation a confirmé que le jeune homme avait succombé à ses blessures à la suite d’un tragique accident survenu dimanche soir.

« Nous sommes sous le choc et attristés par la perte de Matiss Kivlenieks, et nous offrons nos plus sincères condoléances à sa mère, Astrida, sa famille et ses amis en ces moments des plus tragiques », a affirmé le président des opérations hockey des Blue Jackets John Davidson dans un communiqué. « ‘Kivi’ était un jeune homme exceptionnel qui accueillait chaque journée et chaque personne avec un sourire, et l’impact qu’il a eu avec l’organisation lors de ces quatre années ne sera pas oublié. »

Kivlenieks a disputé deux matchs avec les Blue Jackets la saison dernière. Jamais repêché, il avait signé un contrat à titre de joueur autonome avec l’organisation en mai 2017. En huit rencontres en carrière dans la LNH, il a maintenu un dossier de 2-2-2 avec une moyenne de buts accordés de 3,09 et un pourcentage d’arrêts de ,899. Il avait signé sa première victoire dans la LNH le 19 janvier 2020, quand il avait stoppé 31 lancers dans un gain de 2-1 contre les Rangers de New York. « La vie est si précieuse et peut être si fragile », a écrit le directeur général Jarmo Kekalainen dans un message sur Twitter. « Prenez vos proches dans vos bras aujourd’hui. Repose en paix Matiss, tu nous manqueras grandement. »

Kivlenieks a aussi disputé huit parties dans l’uniforme des Monsters de Cleveland de la Ligue américaine de hockey cette saison, où il a compilé un dossier de 6-2-0 avec une moyenne de 2,25 et un pourcentage d’arrêts de ,929.

« La Ligue nationale de hockey est attristée d’apprendre le décès soudain et tragique du gardien Matiss Kivlenieks », a dit le commissaire Gary Bettman. « Au nom de la famille de la LNH, nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses coéquipiers, autant chez les Blues Jackets qu’au sein de la formation de sa Lettonie. Son amour pour la vie et sa passion pour notre sport manqueront profondément à tous ceux qui ont eu la chance de l’avoir comme coéquipier et comme ami. »

Kivlenieks avait retenu l’attention lors du dernier Championnat du monde de hockey senior de la FIHG, quand il avait blanchi le Canada dans une victoire de 2-0 de la Lettonie contre les éventuels champions du tournoi. Il avait terminé la compétition avec une fiche de 1-2-0 avec une moyenne de 2,18 et un taux d’efficacité de ,922.

« Nous sommes profondément attristés par le départ tragique de Matiss Kivlenieks à l’âge de seulement 24 ans », a mentionné le directeur général de l’Association des joueurs de la LNH Don Fehr. « Sa passion et son dynamisme lui ont permis d’atteindre le plus haut niveau du hockey, ce qui lui aura permis de remporter son tout dernier match dans la LNH, le 8 mai avec Columbus, et de représenter la Lettonie au dernier Championnat du monde. Nous offrons nos condoléances à la famille, aux amis et aux coéquipiers de Matiss en ces temps difficiles. Il manquera à tous ceux qui l’ont connu. »

Le défenseur du Lightning de Tampa Bay David Savard a été le coéquipier de Kivlenieks avec les Blue Jackets lors des dernières saisons – avant d’être échangé le 10 avril – et a indiqué qu’il avait appris le décès du gardien par message texte, lundi matin.

« Nous avons joué ensemble pendant longtemps, a rappelé Savard. C’est une nouvelle des plus tristes. C’est un gars qui était prêt de l’équipe, qui voyageait avec l’équipe pendant toute l’année. C’est un réveil brutal ce matin. C’était un bon jeune avec beaucoup de talent et il allait faire partie de cette équipe l’an prochain et dans le futur. C’est extrêmement triste. »

C’est l’ancien capitaine des Blue Jackets Nick Foligno qui a informé Savard par message texte.

« Lorsque je vois tous ces hommages pour Matiss, ça ne fait que confirmer le genre de personne qu’il était », a écrit Foligno sur son compte Twitter. « Quelle perte tragique pour ceux qui l’ont connu. Je pense et je prie pour sa famille. Le paradis vient d’obtenir un très bon gardien et une personne encore meilleure… mais c’est arrivé trop tôt. »

par LNH.com @LNH_FR