Hockey: Les Françaises toucheront les mêmes primes que les hommes

C’est plus qu’un symbole et sans doute la première signature forte du nouvel homme fort de la Fédération française de hockey. Cette dernière vient en effet de validé une parité, alors que les Bleues tenteront bientôt de se qualifier pour les JO de Pékin.

L’équipe de France féminine de hockey sur glace va bénéficier des mêmes primes de qualifications que son homologue masculine. La décision a été validée par le comité directeur de la Fédération, qui touchera pourtant une somme moins importante pour les hommes, de la part du CIO et de la Fédération internationale. Les Bleues tenteront de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Pékin du 11 au 14 novembre à Lulea, en Suède. Elles y affronteront successivement la Corée du Sud, la Slovaquie et la Suède.

https://twitter.com/Hockey_FRA/status/1452893559603011584?ref_src=twsrc%5Etfw

La France organise le Mondial féminin en 2022

Cette initiative, s’inscrit dans la continuité des investissements importants faits par la FFHG pour le sport féminin, avec notamment la création en 2008 d’un Pôle national féminin, d’abord à Chambéry puis à l’Arena’Ice de Cergy-Pontoise depuis septembre 2019. La France accueillera en outre le Championnat du monde féminin, du 24 au 30 avril prochain à Angers.

Pour Pierre-Yves Gerbeau, président de la Fédération française de hockey de glace, « notre équipe nationale féminine est constituée de femmes exceptionnelles qui doivent surmonter de multiples obstacles au quotidien pour être des athlètes de haut niveau. Nos joueuses méritent tellement d’être olympiennes au regard des incroyables efforts accomplis depuis des années pour faire partie de l’élite mondiale. Avec notre Directrice technique nationale, Christine Duchamp, à l’origine de cette incroyable aventure, nous irons soutenir équipe à Lulea en Suède dans trois semaines. La parité de primes nous semble indispensable dans cette perspective, et va dans le sens nos valeurs et de nos objectifs futurs. »